07 octobre 2004

Femmes, femmes, femmes

Ce soir j'ai le sourire. Je suis crevée, mais au moins c'est de la bonne fatigue et j'avoue que je ne peine pas à m'endormir en ce moment, ni à me réveiller d'ailleurs (alors ça c'est pas possible ça va pas durer).
 J'ai moins de temps pour écrire, fort heureusement il m'en reste un peu pour réfléchir (heum qui a dit que j'étais pas crédible?). En fait par certains constats j'en suis venue à me poser des questions sur la position sociale de la femme à l'heure actuelle et son évolution probable.
Alors je tiens tout de suite à preciser, je ne suis aucunement une adepte du féminisme à outrance, ni même du féminisme tout court. Ceci dit, je trouve que la position de la femme à l'heure actuelle n'est pas si mauvaise qu'on veut bien nous le laisser entendre.
Oui, je sais, c'est  loin d'être le cas partout dans le monde, j'en ai tout à fait conscience et je ne nie pas l'existence de situations plus qu'horribles parfois. Mais nous, jeunes femmes françaises, avons-nous réellement le droit de nous plaindre? de réclamer une parité à corps et à cris presque quasiment acquise? Non je ne le pense pas. Peut-être que je me fourvoye complètement. Mais voici quelques chiffres basés sur mon expérience professionnelle pour appuyer ma façon de penser :

   *Formation (bien grand mot) à la Caisse d'Epargne : 13 femmes - 1 homme
   *Composition de l'effectif en agence : 4 femmes (dont deux supérieurs hiérarchiques) - 1 homme
   *Formation à la BNP : 6 femmes - 1 homme
   *Composition de l'effectif du CRC : 490 femmes - 110 hommes

Et je ne cite pas le nombre de femmes qui occupent des postes à responsabilité, je ne saurai dire les chiffres exactes mais il y en a de plus en plus et vu les effectifs féminins à l'heure actuelle, ça risque de se continuer dans cette voie. C'est vrai que je ne me base que sur un secteur mais c'est un secteur assez représentatif du fait que maintenant il est possible pour une femme de mener de front une vie active , et une vie privée (avec tout ce que cela peut comporter : maison à entretenir, enfants etc...). Aussi du fait que ces messieurs s'impliquent de plus en plus dans la vie du foyer. Donc bon, faut arreter un peu les chiennes de gardes et compagnie. La position sociale de la femme à l'heure actuelle n'est pas à plaindre. Et je pense que ceci peut encore évoluer de manière tout à fait positive.
Alors se battre pour défendre les droits de personnes (que ce soit un homme ou une femme...), oui c'est nécessaire, mais défendre une cause qu'il ne me semble plus vraiment utile de défendre à l'heure actuelle, c'est du temps de perdu. Alors bordel, lachez nous avec vos tracts à la gomme à la sortie du métro et défendez des choses qui en valent vraiment la peine!

PS: ceci n'est qu'une opinion entièrement personnelle et n'engage que moi. 

Posté par Haemoglobin à 20:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Femmes, femmes, femmes

    Je suis d'accord avec toi. La femme socialement est en bonne posture et pas de quoi crier à l'injustice comme beaucoup le font même si au cas par cas, il existe nombre de connards qui croient que la femme est inférieure à l'homme. Ceci dit, la presse valorise bien moins la femmes. Donc, ce serait par le biais des médias que l'image de la femme se fausse, plutôt qu'autre chose.

    Posté par sushie, 08 octobre 2004 à 07:00 | | Répondre
  • Exact si on reprends au cas par cas il y aura tjs des situations délicates et accessoirement des cons dont la mentalité n'a pas vraiment évolué et c'est on ne peut plus vrai que les médias jouent un rôle clé dans l'image de la femme (à bien des niveaux d'ailleurs) à l'heure actuelle. Trop surement!

    Posté par Haemoglobin, 08 octobre 2004 à 07:11 | | Répondre
  • Houep les femmes ont réussi à devenir égales à l'homme (en reconaissance), et il est en effet temps d'arréter de dépenser de l'energie à défendre cette cause qui n'a pu besoin d'etre défendue.
    Dommage d'ailleurs, car le concept de famille va sombrer avec la notion de mère au foyer !

    Posté par Johnny5, 09 octobre 2004 à 02:03 | | Répondre
  • Non je suis pas sur que la notion de famille sombre, désormais les hommes s'impliquent beaucoup plus dans la vie familiale, ce qui permet à tout le monde d'avoir d'une part une activité professionnelle et d'autre part une vie "privée". Puis à mon avis , il y aura toujours des femmes qui désireront être mère au foyer, ce qui n'a rien de deshonorant bien au contraire.

    Posté par Haemoglobin, 09 octobre 2004 à 18:00 | | Répondre
Nouveau commentaire