21 février 2005

Comme un lundi

Tête en vrac, conséquence d'une nuit au sommeil agité, réveillée toutes les heures. J'essaye de sauver la mise avec un verre de jus de fruit multivitaminé et un café bien serré. Ca suffit pas. La douche peut etre va me sortir de ma torpeur. Mécaniquement je vais me diriger vers le métro, où je vais me fondre dans la masse, plongée dans un bouquin d'épouvante, de la musique sur les oreilles, pour bien m'isoler de cette masse justement. Puis je vais arriver au boulot, un sourire aux lèvres, me diriger vers la machine à café, me servir un expresso et attendre dans la salle fumeur que l'heure de prendre mon poste advienne. La journée va se passer , doucement à son rythme, toujours le sourire aux lèvres, meme si à l'intérieur j'en ai pas vraiment envie. Je vais rentrer ce soir, ranger un peu mon appart, manger et me coucher pour repasser une sale nuit. Et demain... demain je recommence. Comme un mardi. Finalement les jours se suivent et se ressemblent. Mon café me semble bien amer tout à coup.
Au fait je devais pas arreter le net moi?

Posté par Haemoglobin à 06:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Comme un lundi

    Hooo sooo sadness... J'aime pas ça, même moi je sors pas ce genre de texte.
    Sinon tu fais quoi ce week end ? C'est quoi le livre que tu lis dans le métro ? fait partager si c'est bien, que diable !

    Posté par Johnny5, 25 février 2005 à 22:45 | | Répondre
Nouveau commentaire