Et Dan Black aussi. Ce grand pantin désarticulé à la voix tout aussi insolite que son jeu de scène a le don pour vous charmer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, voir le chanter. Il suffit de croiser son regard bleu acier pour se perdre dans ses mélodies et ses chorégraphies déjantées.
Je reviendrai sur cette première rencontre avec l'olympia plus tard, ainsi que sur cette deuxieme rencontre avec mr Black et ses accolytes.
Magic!!!!