La vie n'étant pas faite que de mauvaises nouvelles, on m'annoncait il y a une semaine de cela, que le lendemain, j'étais invitée à rencontrer le groupe de visual (style propre au japon mais qui commence à se développer un peu à l'étranger) Kagerou, dans le cadre d'une conférence de presse et également d'un concert qu'ils donnaient à la Loco. C'est vrai que découvrir un groupe en 24h c'est un petit peu rapide. Ceci dit, je pense qu'on ne peut découvrir réellement un groupe qu'au travers de ses performances sur scène.

Toujours est il, qu'après une course contre la montre, me voilà à La Loco vers 17H15, en avance pour la conférence de presse, à stresser comme une malade, et en croisant les doigts pour que tout se passe pour le mieux.
Après avoir discuté avec quelques personnes présentes également pour cette rencontre (des personnes adorables d'ailleurs), on nous installe dans une petite salle où le groupe doit nous retrouver. Voilà donc qu'arrivent les membres du groupe Kagerou qui se présentent tour à tour : Daisuke qui assure le chant, Yuana à la guitare, Kazu à la basse et (je garde le meilleur pour la fin) Shizumi à la batterie. A notre tour de nous présenter, puis commence la conférence, les questions fusent, le groupe  se montre vraiment très agréable. On sent une certaine timidité et une certaine retenue mais ils répondent à nos questions avec plaisir et non sans humour. Je suis impressionné par ces 4 bonhommes, un peu planquée derrière tout les confrères mais n'hésitant pas à poser les questions qui me tiennent à coeur. (Faudra écouter J-Cult pour savoir ce qu'il en est vais pas tout vous dire non plus ;) ).

Ce moment d'intimité avec le groupe arrive à son terme, Kagerou se prête à une séance de photos et serre la main à tout le monde. Grande nouille que je suis, j'ai été incapable de prononcer un mot en leur serrant la main, un simple merci aurait pourtant suffi, mais je pense que le sourire que j'arborai était bien plus parlant que des mots. Quel plaisir de les avoir rencontré!

L'heure du concert approche, après avoir quitté le groupe, non sans un petit pincement, nous retournons dans la salle ou doit se dérouler le concert, nous sommes placés en hauteur, dans un coin tranquille qui nous lancera profiter du concert en toute tranquilité.
Les gens commencent à rentrer peu à peu dans la salle. 20 h, Masnada rentre en scène. Groupe français de métal, plutot sympatoche. Je ne m'étendrai pas dessus car malheureusement je n'ai absolument rien compris aux textes, le chanteur aurait chanté jap, c'était la même. Ceci dit, le son n'est pas de trop mauvaise qualité. La salle continue à s'emplir. Masnada chauffe la salle. La tension monte.


Vers 20H45, Masnada nous quitte en remerciant le public et surtout Kagerou de leur avoir proposé de tourner avec eux.
Le public commence à s'agiter et à solliciter Kagerou. C'est alors que le groupe fait son entrée et que les cris de joie explosent dans la salle. J'avoue qu'ils m'impressionnent par leur aisance et  un plaisir communicatif, celle d'être sur scène s'installe très rapidement. Au niveau musical, absolument rien à redire, excellente performance des Kagerou qui s'en donnent à coeur joie . La timidité que j'ai pu percevoir quelques heures plus tot n'est plus d'actualité, ils se lachent completement. Je ne suis pas vraiment une fan de métal, mais j'avoue que la voix de Daisuke m'a totalement charmée et donne une très belle musicalité à l'ensemble, une certaine finesse à une musique plutot bourrine. Je suis enchantée de les voir sur scène, mon sourire ne se décroche plus et je n'apprehende qu'une chose : que le concert arrive à son terme. Mon plus grand plaisir fut l'interprétation en live de Shiroi Karasu, un de leur single, que je n'avais entendu qu'en single, mais qui s'avère être une pure merveille en live. Et le groupe se donne à fond, sans aucune retenue. Daisuke se jette dans son public et n'apprécie guère qu'on le récupère de force pour éviter tout débordement. Il faut avouer qu'une horde de japonaises hystériques c'est pas si simple qu'il n'y parait à maitriser. Mais c'est un vrai régal de constater que le spectacle se trouve autant sur scène que dans le public. Qui plus est, Kagerou nous a gratifié d'une performance scénique de deux heures, ce qui est amplement suffisant pour constater l'étendue de leur talent. Vers 22H30 le groupe nous dit au revoir mais revient quelques minutes après pour nous offrir un rappel où ils vont donner le meilleur du même sur scène. L'heure de se quitter arrive vers 23H, on reste tous un peu sur notre faim mais completement éberlué par la performance de ce groupe surprenant qu'est Kagerou.
A mon humble avis, on a pas fini d'entendre parler d'eux en Europe. Le j-rock fait doucement son entrée sur la scène musicale européenne et je pense que le meilleur reste à venir. Vivement le prochain concert et pour plus de détails sur cette excellente soirée, rendez vous dans le prochain J-Cult sur Rockone! Arigato Gozaimas Kagerou !



Petite présentation rapide avec les membres du groupe : en bas à gauche Daisuke (chant) derrière lui Shizumi (le batteur ahhhhhh *mode groupie on*) , en bas à droite Kazu (basse) et enfin en haut à droite, Yuana (guitariste) qui fait de très jolies grimances hihi.